Le Grand Orient du Brésil…

On continue….

Bien Aimés Frères,

……………………je profite de la circonstance, mes Bien Aimés Frères pour terminer sur une bonne nouvelle, dont certains ont pu avoir déjà connaissance, car il arrive que les bonnes nouvelles se répandent aussi vite que les mauvaises. Le Grand Orient du Brésil, la plus importante des Grandes Loges Régulières en Amérique Latine mais aussi l’une des plus volumineuses dans le monde, riche de 80 000 Frères, vient de rétablir officiellement ses relations avec la GLNF. Nous ne pouvons que nous réjouir de ce signe positif dont nous espérons qu’il est annonciateur d’un mouvement que nous travaillons à grossir dans la perspective de notre centenaire que nous célèbrerons tous ensemble le 7 décembre. Nous aurons alors la joie de recevoir les nombreuses délégations parmi les 118 Grandes Loges Régulières avec lesquelles nous sommes d’ores et déjà en lien d’amitié et de reconnaissance mutuelle.

Je reprendrai prochainement la parole pour vous entretenir des préparatifs de cette grande fête : notre centenaire, au cours de laquelle nous aurons à cœur de manifester notre gratitude aux anciens qui nous ont laissé ce bel édifice : la Grande Loge Nationale Française.

Recevez, Mes Biens Aimés Frères, l’expression de ma fraternelle affection

Jean-Pierre Servel

La Grande loge de Washington D.C.

Virgile est heureux de vous annoncer cette nouvelle….

Bien-aimé frère,

J’ai la grande joie de vous faire part de la lettre que nous venons de recevoir de la Grande loge de Washington D.C. qui nous annonce le plein rétablissement de ses relations fraternelles avec la Grande Loge Nationale Française.

Cette décision, capitale pour notre obédience, a été prise à l’occasion de la communication semestrielle de cette Grande Loge qui figure parmi les plus importantes d’Amérique du Nord.
Réjouissons-nous de voir ainsi se poursuivre une dynamique, laquelle, aux dires du Grand Maître de la Grande loge de Washington, Teko Foly, vient couronner les efforts de rétablissement de l’harmonie et de la paix à la GLNF.

Les encouragements que contient cette lettre pour maintenir notre action nous vont droit au cœur et nous incitent à persévérer tous ensemble dans la voie que nous poursuivons avec bonheur depuis quelques mois.

Recevez, mes bien-aimés frères, l’assurance de ma fraternelle affection.

Jean-Pierre Servel

%d blogueurs aiment cette page :