ELAN FRATERNEL DES GRANDES LOGES EN AMITIÉ

chaine2

7844

Mes Très Chers Frères, une belle preuve d’amour et de fraternité universelle !

La Grande Loge Nationale Française a reçu de nombreux témoignages de fraternité au sujet des actes de barbare qui ont frappé la France. Vous pouvez consulter certains de ces témoignages en les téléchargeant ci-dessous :

Azerbaidjian

Chine

condoleances CMI interamericaine

Croatie

Espagne

Grece

Haiti

Italie

Portugal

Serbie

Slovaquie

Togo

Turquie

Ukraine

LA GRANDE LOGE D’AUTRICHE RESTAURE SES LIENS D’AMITIÉ AVEC LA GRANDE LOGE NATIONALE FRANÇAISE

Photo

Mes Très Chers Frères une « RE reconnaissance » très importante en effet la Grande Loge d’Autriche faisait partie de l’appel de Bâle !

Bon week end

Virgile

 

Par courrier du 16 janvier, le Grand Maître de la Grande Loge d’Autriche, Georg Semler annonce la restauration des liens d’amitié de son obédience avec la GLNF. Après la position de la Belgique, de la Suède, de la Norvège, du Danemark et de l’Islande, cette nouvelle, qui était attendue, augure d’un terme prochain aux perturbations qui ont agité le « paysage maçonnique européen » ces dernières années et d’un langage nouveau à l’endroit de la situation en France.

la lettre ici : 150116 autriche GLNF

LES GRANDES LOGES SCANDINAVES RENOUENT LEURS LIENS D’AMITIÉ AVEC LA GLNF

Capture d’écran 2015-01-15 à 16_12_53

Bonsoir mes Très Chers Frères les bonnes nouvelles continuent d’affluer, un grand merci à tous pour le travail effectué !

 

Dans la suite logique du rétablissement des reconnaissances de la GLNF au sein de la famille des Grandes Loge régulières, après la Grande Loge de Belgique, ce sont les Grandes Loges Européennes scandinaves qui restaurent leurs relations d’amitié avec la GLNF. Dans un courrier du 8 janvier, le Grand Maître de la Grande Loge de Suède l’annonçait à notre Grand Maître Jean-Pierre Servel, y joignant copie de la décision des Grandes Loges de Suède, de Norvège, de Danemark et d’Islande, prise le 8 octobre.

 

 

Le rétablissement de ces liens d’amitié occasionnera une visite de notre Grand Maître accompagné du Grand Chancelier de la GLNF en mars prochain.

Ci après les deux lettres des Grandes Loges

150112-GL-SWEDISH-RITE-RECOGNITION

150114_LR-GL-NORVEGE

 

Au lendemain d’une journée de fraternité exceptionnelle, le mot du Grand Maître Jean-Pierre Servel

 

soleil

Mes très chers frères, veuillez trouver ci après le communiqué de notre GM, je pense qu’il n’y a rien à rajouter, que la paix soit dans vos cœurs.

Virgile

 

Très chers Frères,  mes bien-aimés Frères,

 

 

 

Après la journée de fraternité extraordinaire et historique que nous venons de partager avec tous nos frères en humanité, ayons une pensée profondément fraternelle et émue pour les victimes des terribles attentats que nous avons subis et pour leurs familles meurtries.

 

Nos cœurs sont d’abord avec les victimes et ceux qui les aimaient.

 

Entourons tout particulièrement de notre sincère solidarité et de notre profonde affection fraternelle tous nos frères juifs qui, une fois encore, une fois de plus, ont été touchés cruellement par la haine et la violence aveugle dans l’attentat perpétré contre le supermarché casher de la Porte de Vincennes. À tous nos frères juifs, nous disons : vous n’êtes pas seuls dans cette terrible épreuve.

 

Permettez-moi également de remercier, en votre nom, les Grandes Loges étrangères qui, en grand nombre, nous ont adressé des messages de condoléances, soulignant la très grande émotion fraternelle suscitée par ces événements tragiques et par la réaction de notre pays. Vous pourrez les consulter d’ici quelques jours sur le site de la GLNF.

 

Mes Frères, personne ne peut rester muet devant de tels actes de barbarie, personne ne peut rester indifférent non plus à ce qui s’est passé hier partout en France. Nous étions sans doute très nombreux à participer, personnellement et de diverses manières, aux manifestations, au miracle de l’extraordinaire fraternité qui a éclos sous nos yeux.

 

Les images ne trompaient pas. L’égrégore, la compréhension mutuelle, le respect, la bienveillance avaient ouvert leurs portes, pris leur envol et transfiguré les rapports tristement ordinaires de la vie publique.

 

Tous ces sentiments que nos sœurs et frères en humanité ont vécu hier, nous nous préparons assidûment, dans notre vie de Maçon, à les déchiffrer et surtout à les accueillir et les préserver. Fallait-il, pour qu’ils se ravivent dans le cœur de nos compatriotes, qu’il y ait ces victimes, ces drames ? Nous le savons aussi, c’est souvent au cœur de la détresse et de l’horreur, au cœur de la mort, que naissent les germes d’une vie renouvelée. Pleine d’espérance.

 

Oui, fragile encore, une espérance est née dans les cœurs. Une espérance qui, au-delà des craintes et des arrière-pensées, traverse les clivages politiques, les confessions religieuses, les appartenances communautaires ou sociales.

 

Il ne nous appartient pas, mes Frères, de prendre position au nom de notre obédience dans les débats sociétaux et les arbitrages politiques qui vont inéluctablement s’engager.

 

Il nous appartient en revanche de nous mobiliser, individuellement, pour préserver quotidiennement, la belle espérance de fraternité qui est née dans l’environnement de chacun de nous. Il nous appartient, à notre mesure, par notre bienveillance et notre désir maçonnique, de la faire triompher, comme nous le pouvons, sans mot d’ordre, avec toute la liberté qui est la nôtre et que nous chérissons.

 

À divers degrés, chacun de nous, nombre de nos amis ou connaissances, ont voulu être frères et sœurs, pour quelques jours… Pour traduire ce désir de fraternité, ils ont voulu être « Charlie ». À chacun de nous, par notre comportement et notre regard sur les autres, de faire en sorte que cette volonté de fraternité se traduise concrètement dans les actes et persiste un peu plus longtemps.

 

Recevez, très chers Frères, mes bien-aimés Frères, l’assurance de ma fraternelle affection.

 

 

 

Jean-Pierre Servel

 

Grand Maître.

%d blogueurs aiment cette page :